Mon avis sur le « revenge body » : La nouvelle technique pour narguer son ex

Mon avis sur le « revenge body » : La nouvelle technique pour narguer son ex

Oui vous avez bien lu. Il existe des techniques pour récupérer et/ou narguer son ex. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le phénomène « revenge body » n’y va pas de main morte.

a

LE REVENGE BODY : C’EST QUOI ?

Le « Revenge Body » signifie « corps de la vengeance« . Très en vogue aux États-Unis, cette technique a pour principe d’exaspérer son ex en travaillant son corps dans le but de lui faire regretter son acte.

Au lieu de passer ses journées au lit, dans le noir, à s’empiffrer devant Titanic, on se reprend en main en se tuant au sport. Nait  ainsi un tout nouveau mode de vie régi par le fitness, le rééquilibrage alimentaire et les réseaux sociaux (pour partager sa transformation avec le #RevengeBody).

Un seul objectif -> qu’il s’en morde les doigts« et dire que je suis passé à côté d’une bombe pareille… »

a

MON AVIS PERSONNEL

J’avoue être assez partagée par ce concept tout droit sorti d’Amérique.

Pour ma part, plusieurs facteurs ont enclenché mon addiction sportive, à savoir une grande déception amicale. Je comprends donc que la dépense physique puisse répondre positivement à un sentiment d’abandon. La pratique sportive agit sur le mental en faisant travailler la persévérance, le dépassement de soi ou encore l’endurance. Se défouler est un excellent moyen d’évacuer sa colère, sa tristesse ou encore des non-dits…

A

CA

A

Néanmoins, le terme de « revanche » me pose problème. Cela sous entend que l’on fait du sport pour l’autre et non pas pour soi. Plus encore, que l’on souhaite baser sa reconstruction sur la destruction de l’autre. Un peu malsain comme technique non ?

D’autant plus que cela ne le fera pas revenir. Râler, peut-être. Mais pas revenir. À moins qu’il soit parti en vous reprochant un manque de tonicité au niveau du fessier… Trop du cruauté !

En bref, vouloir se venger de son ex en affichant sa nouvelle silhouette sur les réseaux sociaux ne règlera pas le problème affectif pour autant. Ce n’est qu’une façon de se détourner du problème principal.

Faire du sport, c’est génial. Mais le faire pour son propre bien-être, ça n’a pas de prix 🙂

A



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *