Mes astuces pour garder la ligne

Mes astuces pour garder la ligne

Pour être honnête avec vous, je suis le genre de fille qui préfère 100 fois manger à cuisiner. J’adore mettre les pieds sous la table et attendre, patiemment, l’arrivée de mon assiette. Malheureusement, l’anniversaire de princesse Carla n’a lieu qu’une fois par an… Alors, j’essaie de faire avec les moyens du bord !

Avant de perdre beaucoup de poids, mon alimentation n’avait aucun sens. Je choisissais la facilité et le gras. Et les deux réunis, à long terme, ne font vraiment pas bon ménage ! En 8 mois, la balance affichait +10 kilos… Croyez-moi, ça fait mal !

« J’ai la flemme, j’ai pas le temps, je sais pas faire » : toutes ces pensées qui nous poussent à consommer de la mal bouffe ne sont, en réalité, que de fausses excuses. Depuis quand faire une salade à la vinaigrette prend du temps ? Depuis quand casser des oeufs dans une poêle demande un savoir faire professionnel ? On est d’accord, pas besoin !

Cette prise de conscience a formellement modifié mon rapport à la nourriture. Garder la ligne tout en étant fragile en cuisine, c’est possible ! À l’unique condition de le souhaiter.

  • Les protéines

Pour me maintenir, je privilégie toutes sortes de protéines (animales, dérivées de l’animal et végétales). Elles ont un double effet sur l’organisme. Non seulement, elles permettent de lutter contre la graisse mais en plus, elles influent activement sur le développement de la masse musculaire.

Le poisson, la viande, les oeufs, le quinoa, les pois chiches, les haricots, les lentilles, le riz, les petits pois ou encore le soja sont des aliments susceptibles de se retrouver dans mon assiette.

Évidemment, ces mets ne constituent que la base de mon alimentation. Je suis bien trop gourmande pour m’en tenir à ça.

  • Être occupé

Autre astuce non nutritive pour garder la ligne : s’occuper ! Quand notre esprit est absorbé par quelque chose, nous ne pensons pas à grignoter. Logique, puisque le besoin secondaire de s’alimenter sans faim est comblé par un autre besoin jugé plus impératif. Je ne saurais donc trop vous conseiller de mener une vie de ministre ! Pour vous donner une idée, le simple fait de tenir ce blog m’ôte toute tentation !

  • Faire des écarts

Dernier petit conseil : faites des écarts ! Notamment durant vos week-end, quand vous avez plus de temps. Manger reste une réelle source de plaisir et il est primordial de lâcher prise.

Allez les filles ! On peut toutes le faire 😉



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *